Mer-Veilleuse

Assise tendrement sur ton doux sable fin,
Je contemple ton eau crispée et scintillante.
Elle brille sous le reflet de la lune, enfin,
Il fait noir sur le bord de ta rive accueillante.

Cette nuit, j’écoute l’océan s’agiter,
Mes sentiments dans l’eau, mes longs cheveux au vent.
Mes chagrins s’éteignent, ma peur s’envole au loin, et,
Je survole tes vagues, ton écume devant.

Soudain, tu t’énerves, j’ai peur, ainsi va la vie,
D’une mer déchainée et d’une jeune fille.
Tu aimes me parler et j’adore t’écouter, mais cette nuit,
Je ris devant toi et la belle lune brille.

Doucement, je te chuchote en fermant les yeux,
Que tu es mon amie secrète et silencieuse.
Tu me réponds, me réconfortant de ton mieux,
Que tu est ma mer et la lune est ma veilleuse.

Vieillebestiole

4 réflexions sur “Mer-Veilleuse

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s